Loption de vente est rentable si, Le marché des options, partie 2


Comprendre : le marché des options (calls et puts) [Lakshithe Wagalath]

Les stratégies de base Achat de call C'est la stratégie la plus simple et la plus courante, un investisseur croit à la hausse d'un titre, il achète donc un call sur cette valeur pour bénéficier de l'effet de levier.

Ici le risque est uniquement le montant du premium, l'acheteur d'un call limite donc sa perte au prix du premium.

loption de vente est rentable si stratégie doption binaire plate

Achat de put C'est la stratégie symétrique de l'achat de call pour un spéculateur qui joue la baisse du titre. Ici encore l'acheteur du put connaît son risque minimum qui est le montant du premium, ce qui n'est pas le cas d'une vente à terme sur le RM.

Vente de call C'est une stratégie risquée on ne sait jamais à quel prix on devra racheter le call et on risque d'être obligé de vendre des titres qu'on ne possède pas forcément en cas d'assignation.

loption de vente est rentable si trading sur une tendance

Cette technique est risquée mais très rentable sur le long terme, car il faut avoir des fonds disponible. Cette stratégie est plutôt réservée aux institutionnels.

loption de vente est rentable si gains Internet avec retrait au bénéficiaire

Vente de call en couverture C'est une stratégie très courante qui consiste à vendre un call pour couvrir une ligne précédemment acquise.

C'est une couverture de position. La technique est moins risquée car loption de vente est rentable si possède déjà les titres donc même en cas d'assignation, on est couvert.

Vente de put C'est une pratique intéressante pour l'investisseur qui souhaite en fin de compte acheter des titres ou qui n'est pas opposé à l'acquisition de titres à cours plus bas que celui du marché.

Historique[ modifier modifier le code ] Dèsdans son article [6] qui marque la naissance d'un nouveau corpus centré sur l'analyse de l'investissement dans l'incertain, Stewart Myers envisage de créer un lien entre l'évaluation des options financières et des projets d'investissements. La puissance de la VAN est ainsi remise en cause. Les erreurs classiques dans l'utilisation des méthodes d'actualisation consistent à accorder la primauté au TRIau mauvais traitement de l'inflation ou encore à l'utilisation de taux d'actualisation inadéquats. Hormis les limites techniques, Myers souligne l'incapacité de la VAN à tenir compte des opportunités futures. En effet, la réalisation d'un projet A peut générer l'opportunité d'investir dans un projet B très rentable.

Dans ce cas l'investisseur connaît son gain qui est le montant du premium qu'il encaisse et sa perte n'est pas très importante s'il a les moyen de racheter les titres. Cette technique est plutôt réservée aux institutionnels. Vous avez aimé cet article?

loption de vente est rentable si pour les options super stratégie

Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous : A lire également.